Bobo Dioulasso et la région des cascades

Ce circuit de 5 jours au départ de Ouagadougou vous emmènera dans le Sud Ouest du Pays. Bobo Dioulasso, deuxième ville du Pays, mérite le détour à bien des égards. Et si vous trouvez l’atmosphère de Ouagadougou trop étouffante, la région des cascades vous paraîtra un peu plus fraîche.

Premier jour: De Ouagadougou à Bobo Dioulasso

Carte Burkina Faso

Il faut bien compter 5 heures de route pour parcourir les 360 km séparant Ouagadougou de Bobo Dioulasso. A cela il convient d’ajouter les pauses (photos, rafraîchissement, visites éventuelles). En partant tôt, on peu s’arrêter à Bazoulé pour y admirer les crocodiles. C’est donc une journée bien remplie à travers les paysages caractéristiques du Pays.

Deuxième jour: Visite de Bobo Dioulasso

Bobo Dioulasso est une ville de dimensions bien plus modestes que Ouagadougou. On y apprécie calme et fraîcheur relative. Bobo est réputée pour sa mosquée et sa gare d’inspiration soudanaise mais c’est aussi une ville prisée par les artistes. Peintres sculpteurs, musiciens se retrouvent ici. Il n’est pas très difficile de passer une soirée en écoutant de la musique vivante.

Mosquée Burkina Faso
Intérieur de la Grande Mosquée. Bobo Dioulasso

La visite de Bobo Dioulasso peut être séparée en deux parties. La vieille ville et la Mosquée présentent un aspect historique intéressant. Ensuite, la ville plus moderne peut être parcourue en flânant,  du marchés aux artisans en passant par quelques maquis agréables.

Troisième jour: De Bobo à Banfora

Vue sur la plaine du haut des cascades

La route de Bobo Dioulasso à Banfora nous emmène vers la région des cascades. C’est sans doute un des changements de paysage les plus significatifs de ce périple. L’eau, plus présente, a façonné des paysages plus verts, même en saison sèche. Les champs de canne à sucre remplacent les céréales traditionnelles. 

Quatrième jour:  Banfora à Bobo

Cinquième jour: Retour à Ouagadougou

Possibilité un ou deux jours supplémentaire pour les pics de Sindou et /ou Niansgoni (nous consulter)